Prévention des Risques Liés aux Activités Physiques P R A IBC (Industrie – Bâtiment – Commerce)

  • Durée

    2 jours soit 14 h
  • Pré-requis

    Aucun
  • Public

    Tout public
  • Objectif

    – Former les salariés à la Prévention des Risques liés à l’Activité Physique

    – Développer avec tous les partenaires du réseau prévention, l’autonomie de l’entreprise en matière de prévention des risques liés à l’activité physique

    – Donner aux participants les moyens de développer leur capacité à anticiper et à proposer des améliorations dans le cadre professionnel.

  • Contenu

    Recommandation : Afin d’être efficace, cette formation doit être soutenue par la hiérarchie de l’entreprise. Pour cela, il nous semble important de mobiliser la direction et les principaux acteurs (encadrement, C H S C T, le service de santé au travail et les partenaires sociaux) par la création d’un groupe de projet.

    Situer l’importance des atteintes à la santé (AT/MP) liées à l’activité physique professionnelle et les enjeux humains et économiques pour le personnel et l’entreprise.
    – Définitions de base :
    • danger, situation dangereuse, risque, dommage, accident du travail, maladie professionnelle.
    – Statistiques des accidents du travail et des maladies professionnelles dus à l’activité physique :
    • Nature et importance des AT et MP au niveau de l’entreprise et de la branche,
    • Nature et importance des AT et MP au niveau national,
    – Estimation pour l’entreprise et le personnel des préjudices humains et économiques.

    Caractériser l’activité physique dans sa situation de travail
    – Description d’une situation de travail :
    • individu, tâche, matériel, environnement.
    – Variabilité de ces éléments
    – Combinaison des différentes activités (observables et non observables) dans la réalisation d’une tâche
    – Intérêt d’une méthode d’analyse des situations de travail

    Caractériser les dommages potentiels liés à l’activité physique en utilisant les connaissances relatives aux fonctionnement du corps humain
    – Localisation des différentes parties du squelette
    – Description des éléments qui entre en jeu dans le fonctionnement d’une articulation.
    – Description de la musculature et de son fonctionnement
    – Indication des différentes régions de la colonne vertébrale et situation des zones charnières (cervico-thoracique et lombo sacrée)
    – Indication de l’anatomie du membre supérieur
    – Les dommages qui affectent la colonne vertébrale
    – Les dommages qui affectent le membre supérieur

    – Caractéristiques du travail musculaire à dominante statique et du travail musculaire à dominante dynamique (notion de fatigue).
    Biomécaniques :
    Les efforts, le maintien des postures, les amplitudes extrêmes, la répétitivité des mouvements.
    Les facteurs psychosociaux
    Les facteurs liés à l’environnement physiques :
    • Vibrations, éclairage, ambiances thermiques.
    L’anatomie de l’œil et le mécanisme de la vision
    Les facteurs de risque de fatigue visuelle :
    • Caractéristique de la tâche, durée et contraintes de temps, éclairement….

    Détecter les risques d’atteintes à sa santé et de les mettre en lien avec les éléments déterminant son activité physique

    – Descriptif du déroulé des actions et de leurs buts .
    – Descriptif des sollicitations dans chaque action
    – Notion de déterminant (cause)
    – Présentation de la grille d’analyse PRAP des situations de travail :
    – Analyse de l’activité, des sollicitations biomécaniques et de leurs déterminants en situation de travail.
    – Mise en forme sur la grille d’analyse.

    Proposer des améliorations de sa situation de travail à partir des déterminants identifiés, de participer à leur mise en œuvre et à leur évaluation.

    – Rappel des principes généraux de prévention
    – Les aménagements techniques et organisationnels. Exemples de mesures réduisant les facteurs bio-mécanique ( répétitivité, angulations extrêmes, efforts, maintien de postures)
    – Adaptation des outils de travail et du poste
    – Optimisation de l’utilisation des aides techniques pour la manutention des objets.
    – Critères de choix des objectifs à atteindre
    – Plan d’action
    Les conditions d’exécution d’une manutention occasionnelle
    L’application des principes : portée et limites

    Evaluation des participants
    Evaluation continue des apprenants
    Epreuves certificatives – utilisation de la fiche d’évaluation acteur Prap 2s (document Inrs)
    Validation
    Attestation de stage
    Certificat acteur Prap 2S Inrs

  • Méthodes pédagogiques

    Pédagogie active basée sur l'implication des participants - Apports théoriques : ergonomie; anatomie, etc... - Exercices pratiques en situation de travail. Films - Video projecteur - Diaporama POWERPOINT - Colonne vertébrale, vertèbre et aux accessoire pédagogique
Télécharger le programme